Home / Divers / L’achat de la maison chez le notaire : quels sont les frais engendrés ?

L’achat de la maison chez le notaire : quels sont les frais engendrés ?

Les frais de notaire immobilier : le barème à suivre !

L’investissement immobilier par l’achat d’une maison, est souvent un acte qui nécessite une grande réflexion et une bonne organisation, afin de mener à bien le projet de sa vie. Divers frais sont à considérer dans ce type d’investissements. En effet, pour acheter une maison ou un appartement, il faut prévoir en plus du prix du bien, des frais annexes, en particulier l’assurance, la garantie, les frais de dossier et aussi les frais de notaire immobilier .

Le notaire immobilier, un allié efficace pour un investissement gagnant !

Le notaire est un officier de l’Etat, qui a la légitimité d’intervenir dans différentes tâches et opérations d’établissement et de conservation de documents officiels et importants. Le notaire immobilier, lui, intervient spécialement dans tout ce qui est rédaction de promesses de vente ainsi que des actes de prêts ou de vente. Ce sont des spécialistes de la vente immobilière, qui peuvent guider efficacement tout prestataire en ce qui concerne le côté civil et fiscal de l’investissement immobilier, leur assurant la possibilité de mener à bien et en sécurité, l’opération d’achat. Les notaires immobiliers maîtrisent tous les types de régime d’achat pour les particuliers : les impôts, les droits d’enregistrement, la taxe sur la valeur ajoutée, l’IFI.

Le calcul des frais de notaire : sur quelle base ?

Que l’on investit dans le neuf ou l’ancien immobilier, les frais de notaire restent obligatoirement à payer. Ces frais représentent 7 % du prix de l’appartement ou maison à acheter en ancien immobilier, et entre 2 et 3 % dans l’immobilier neuf.

Il faut savoir, que contrairement aux frais d’agence immobilière qui sont fixés assez librement, ceux du notaire sont donnés de manière légale sur tout le territoire français. Leur calcul obéit, en général, à un barème bien rigoureux et uniforme pour tous les notaires. Les honoraires de notaires peuvent, toutefois, baisser au fur et à mesure que le prix du bien augmente. Voici un exemple du barème utilisé pour cerner les frais de notaire, si vous en avez :

Pour un immobilier d’une valeur d’achat entre 0 et 6 500 euros, les frais sont fixés à 4 %. Si l’investissement a une valeur entre 6 500 à 17 000 euros, ces frais diminuent à 1,65 %. Pour une valeur qui dépasse 60 000 euros, les frais atteignent les 0.825 % de la somme d’investissement.